Maison Servais-Spitz

  • Date 1955
  • Adresse Vijverstraat, 54 – 3500 Hasselt

Construite pour une cousine germaine de Vandenhove, cette habitation permet à Charles Vandenhove et Lucien Kroll d’affirmer leur conception dans le programme assez commun de l’habitation unifamiliale « quatre façades ». Situé entre de vastes terrains agricoles et la voirie, le terrain est généreux et arboré. Les architectes privilégient des volumes qui tournent le dos à la rue. De plain-pied, la maison s’articule en trois espaces autour d’un hall accessible par un chemin latéral. Orientés vers le sud, la salle à manger et le bureau sont généreusement ouverts sur le paysage, un pare-soleil à l’esthétique industrielle les protégeant de la chaleur du soleil estival. Positionnée en retrait, la cuisine assure la liaison avec le garage et la buanderie – installés dans un volume indépendant – et la pièce de jeux réservée aux enfants située à l’ouest. Au nord, un volume est réservé aux chambres éclairées par des bandeaux de fenêtres ouverts vers l’est et l’ouest.

Dans ce quartier résidentiel dominé par une architecture assez banale, les architectes prennent le contrepied des villas environnantes et adoptent une écriture d’une modernité d’une grande simplicité en privilégiant notamment des murs de briques peintes en blanc et des jeux de toiture variés. Ce projet est aussi l’occasion pour Charles Vandenhove d’exprimer ses convictions esthétiques, l’architecte réalisant deux fresques murales situées dans le hall et la salle à manger.

  • Bibliographie

    BEKAERT, Geert, VERSCHAFFEL, Bart, DERCON, Chris, Charles Vandenhove : art et architecture, Tournai, La Renaissance du Livre, 1998, p. 24

  • Auteur et date de la notice Sébastien Charlier, 2021