Maison Merveille

  • Date 1964
  • Adresse Bonnieux (France)

En 1964, le peintre Louis Merveille et son épouse l’écrivaine et poétesse Karin Lessing s’adressent à Charles Vandenhove afin qu’il conçoive les plans de leur maison de vacances dans le sud de la France. Les maître d’ouvrage disposent d’un terrain à l’écart du petit village de Bonnieux en Provence.

Comme pour la maison Repriels qu’il conçoit en même temps, la maison Merveille s’inscrit dans un milieu naturel libre et sur un terrain en faible pente. Compacts, les locaux s’organisent selon la traditionnelle séparation des espaces de jour et de nuit. Le salon et la cuisine s’articulent autour du feu ouvert, dans un plan en L. Orientés sud-est, ils sont largement ouvert sur le jardin grâce à des baies coulissantes. Vers le nord-est, les quatre chambres se succèdent de part et d’autre de la salle de bain.

D’un point de vue constructif et esthétique, cette habitation rappelle incontestablement la maison Repriels. Comme à Plainevaux, l’architecte inscrit discrètement l’habitation dans le paysage usant de la toiture plate et associe le béton aux matériaux locaux – en l’occurrence ici la pierre du pays. De même à l’intérieur, le plafond voûté en terre cuite est caractéristique de la région. La valeur plastique de cette petite maison est en outre renforcée par le traitement de la cheminée dont la forme n’est pas sans évoquer l’influence de Le Corbusier sur l’architecte liégeois.

 

 

  • Bibliographie

    L’architecture et l’architecte, Charles Vandenhove, Liège, Pierre Mardaga éditeur, 1976, p. 42-47.

    « Villa à Bonnieux/Provence » dans Architecture, n° 82, 1968, p. 80-82.

  • Auteur et date de la notice Sébastien Charlier, 2021