Magasin à livres

  • Date 1962-1964
  • Adresse Chemin du Silence, 2 – 4031 Liège

Historiquement installée dans une aile de l’ancien couvent des Jésuites dans le centre-ville, la nouvelle bibliothèque de l’université constitue le premier moment de la grande aventure du campus du Sart Tilman. Lorsque le recteur Marcel Dubuisson fait appel à Charles Vandenhove, il porte un geste fort à l’égard de la jeune architecture belge de l’époque. Ainsi de 1960 à 1985, autour de Claude Strebelle, architecte coordonnateur, plusieurs figures emblématiques comme Roger Bastin, André Jacqmain participent à l’un des projets les plus emblématiques de l’histoire de l’architecture belge du XXe siècle. Et Charles Vandenhove sera l’architecte de la première pierre.

Construit à l’écart du site du campus dont le plan d’urbanisation n’est pas encore complètement arrêté, la bibliothèque prend place à proximité des terrains réservés au CHU. Avec ses toitures terrasses recouvertes de gazon, le bâtiment de 3200 m2 s’inscrit discrètement dans la colline boisée en respectant les courbes de niveau du terrain. Le niveau inférieur conjugue le magasin à livres et divers locaux de service. Au-dessus, en retrait, les étages intermédiaire et supérieur se succèdent et sont dédiés à l’entreposage des livres. Le dernier niveau est pensé à l’origine comme un espace multifonctionnel. Entièrement vitré, il est conçu comme un espace de consultation permettant également l’organisation d’expositions ou de conférences. L’espace est couvert d’un voile mince en béton composée de coques en forme de paraboloïdes hyperboliques qui s’appuient sur des fines colonnes en béton. Comme dans les projets précédents, en particulier Inichar et la maison rue Chauve-Souris, le cheminement assurant la transition entre les bâtiments et l’environnement naturel constitue un point de réflexion important pour l’architecte. Deux escaliers dominés par la brique assurent les liaisons vers le chemin menant à la route de Tilff d’une part et menant vers l’esplanade d’entrée d’autre part. La combinaison briques-béton joue sur les matières et les textures – célébrées dans des volumes simples. L’éclairage naturel du volume supérieur est apporté par une longue baie horizontale dont le séquençage des châssis en bois n’est pas sans rappeler celui de la halle d’essais d’Inichar, les deux réalisations font implicitement référence à Alvar Aalto dans la Säynätsalo Town Hall datant de 1951.

  • Bibliographie

    Bibliothèque de l’Université de Liège, plaquette éditée à l’occasion de l’inauguration de la section du Sart Tilman, Liège, Université de Liège, 1965.

    Numéro spécial consacré à l’architecte Ch. Vandenhove, La Maison, n° 5, mai 1967, p. 145-147.

  • Auteur et date de la notice Sébastien Charlier, 2021