Het Zieken

  • Date 1989-1998
  • Adresse Huijgenspark – 2515 BD Den Haag (Pays-Bas)

La réalisation du complexe Het Zieken intervient à un moment où l’agence de Charles Vandenhove est bien implantée et dispose d’une renommée dans le programme du logement public. Le projet se développe en parallèle avec d’autres grandes commandes aux Pays-Bas comme De Liefde à Amsterdam ou Staarlokatie et Hoogfrankrijck à Maastricht. Pour cette commande située au centre de La Haye, l’architecte dispose de vastes terrains situés sur l’ancien site des bâtiments du service des Travaux publics de la ville. Une parcelle de forme pentagonale délimitée par les canaux du Zieken et de la Groenewegje doit accueillir un complexe comptant 222 logements répartis en trois bâtiments principaux. Le plus haut, en forme de croissant, se développe le long des canaux jusqu’à 13 étages apparaissant ainsi comme un repère fort dans le paysage urbain de La Haye. Afin de s’inscrire dans continuum du bâti existant, l’architecte dessine un édifice de 165 appartements dont le gabarit se réduit en gradins. La brique foncée domine l’ensemble même si le béton architectonique avec ses pointes de diamant signale les premiers niveaux tout en inscrivant l’immeuble dans une écriture qui prend progressivement ses distances avec un langage historiciste qui rappelle les bâtiments environnants d’inspiration classique des XVIIIe et XIXe siècles.

Au rez-de chaussée, l’immeuble est percé de deux petits passages qui permettent d’accéder à l’espace intérieur et de continuer vers Huijgenspark. En entrant dans la grande cour intérieure, l’atmosphère change radicalement. Vandenhove propose des gabarits plus modestes et une brique orangée douce. Après avoir passé un pavillon de quatre étages sur plan circulaire réservé à un logement, on accède à un deuxième bâtiment de forme elliptique et dédié à 36 logements mitoyens disposés en deux étages. Ces habitations sont accessibles par des portes individuelles disposées sous une colonnade qui court sur tout le périmètre du bâtiment. Comme dans les autres projets, l’architecte accorde un place fondamentale à la qualité des logements et chaque unité dispose d’une belle terrasse tournée vers la cour intérieure publique ainsi que d’un jardin privé tourné vers l’extérieur de l’ellipse. L’espace public au centre, bien que plus froid que dans les réalisations précédentes est agrémenté de deux fontaines dont le dessin de labyrinthe imaginé par l’architecte rappelle l’intégration de Staarlokatie. Vers Huijgenspark, Vandenhove propose vingt maisons de trois étages qui disposent chacune de leur propre entrée à rue et surtout d’une petite terrasse-jardin orientée vers les jardins privés intérieurs.

  • Bibliographie

    Charles Vandenhove, architecture / architectuur 1954-2014, Tielt, Lannoo Publishers, 2014, p. 41

  • Auteur et date de la notice Sébastien Charlier, 2022