Clinique mortuaire

  • Date 1958-1962
  • Adresse Rue Dos Fanchon, 41 – 4020 Liège

La construction d’une clinique mortuaire fait suite à la destruction des anciens bâtiments lors de la Seconde Guerre mondiale. Le choix du site ne doit rien au hasard et répond à la volonté des pouvoirs publics de renforcer l’ancrage médical dans le quartier de Bavière en Outremeuse. Comme pour d’autres projets réalisés plus tard pour l’université, la conception du nouveau bâtiment est assumée par l’architecte et assisté par le Service technique de l’Université de Liège (SETU) représenté par le professeur H. Louis.

Tout en pudeur, la morgue prend place en retrait de voirie derrière un haut mur de briques percé d’une entrée pour véhicules et d’une autre pour le personnel. L’ensemble des locaux rayonne autour d’un patio qui distribue la lumière dans les espaces intérieurs. À l’arrière du bâtiment et à l’abri des regards, « l’entrée des morts » est prolongée en enfilade par la salle de déshabillage, le local des frigos, le local de mise en bière puis par la chambre funéraire accessible au public par une porte indépendante. Une grande salle d’autopsie joue le rôle de tampon avec les locaux réservés aux bureaux des médecins et des magistrats. À proximité des locaux administratifs, un logement est prévu pour abriter le concierge.

L’écriture adoptée par l’architecte est d’une grande simplicité et peut faire penser à une architecture industrielle. Un long volume simple – surmonté de lanterneaux pyramidaux qui ne sont pas sans annoncer ceux dessinés pour Inichar – est surmonté par un massif de maçonnerie qui signale la chambre mortuaire. La grande uniformité des façades composée de briques de teinte grise et de châssis en teck de Moulmein contribue à renforcer la force plastique du bâtiment en s’appuyant sur la force des volumes.

  • Bibliographie

    Plaquette éditée à l’occasion de la visite officielle de la nouvelle salle d’autopsies et de dépôt mortuaire de la rue Dos Fanchon.

    Numéro spécial consacré à l’architecte Ch. Vandenhove, La Maison, n° 5, mai 1967, p. 160-161.

    « Clinique mortuaire et transfusion sanguine à Liège » dans Architecture, n° 82, 1968, p. 83-85.

  • Auteur et date de la notice Sébastien Charlier, 2021