Catharinahuis

  • Date 2000-2004
  • Adresse Smalle Haven – 5611 EH Eindhoven (Pays-Bas)

Le projet Catharinahuis s’inscrit dans une vaste opération de revitalisation du centre d’Eindhoven dont le plan d’aménagement est conçu par l’architecte maastrichtois Jo Coenen. Pour assurer le lien entre différents pôles du quartier comme la Heuvelgalerie ou le Smalle Haven, Jo Coenen développe un nouvel espace de convivialité en face de l’église Saint-Catherine et mise sur une reconfiguration de l’espace public conjuguée à la construction d’un nouveau bâtiment face à l’église. Celui-ci doit participer à la redynamisation du centre-ville en conjuguant logements et commerces. Vandenhove, dont la réputation n’est plus à faire aux Pays-Bas, obtient la commande du bâtiment que le promoteur immobilier qualifie en quelques mots-clés : robuste, de qualité et intemporel. La construction doit également s’insérer dans son environnement immédiat tout en assurant le lien entre l’église et la Heuvelgalerie. Si le premier projet est remanié, Vandenhove propose une construction qui se développe en longueur sur quatre étages. Le rez-de-chaussée et le premier niveau sont réservés aux espaces commerciaux et à l’Horeca tandis que les trois étages supérieurs sont destinés à accueillir 54 appartements. Le registre proposé ici par Vandenhove repose simplement sur un jeu subtil des volumes. Un grand parallélépipède se développe le long de la Catharinaplein tandis qu’à l’arrière, deux silos signalent la présence des escaliers de secours et de la cage d’ascenseur. Ces deux volumes, discrets mais parfaitement indentifiables, rappellent un geste similaire posé dans le centre de transfusion sanguine de Liège, réalisé quarante ans plus tôt. Vandenhove joue également sur la qualité des espaces et des cheminements. Le bâtiment est précédé d’une galerie couverte qui assure une promenade piétonne à l’abri des intempéries tandis qu’au premier étage une longue loggia vitrée permet aux clients de la galerie une vue sur la place publique. Parée d’éléments en béton rouge, la façade se démarque dans l’espace urbain et se distingue par ses garde-corps proposant un dessin de Jean-Pierre Pincemin sablé dans le verre.

  • Description du fonds

    1 dossier de présentation

  • Bibliographie

    Dossier de présentation, archives Fondation Jeanne & Charles Vandenhove

  • AUTEUR ET DATE DE LA NOTICE Sébastien Charlier, 2022